Pour jouer mon propre rôle

Pour jouer mon propre rôle, je suis allé de Paris à Londres, de Paris à Bari, de Bari à Molfetta, ville de la paix, de Molfetta à Corato, ville natale de Francesca Santarella, alias l’incroyable professeure de lettres qui rêvait d’UN BAL ressemblant à celui d’Hector Berlioz, FILS de docteur en médecine… “I’m sitting here” Vannick Le Poulain…”I can hear your voice” dans notre chant donnant à voir la direction que j’ai choisi comme voyage. La direction en question, est le le regard d’une fille de 20 ans : toi. Je continuerai jusqu’au bout en imaginant des premières rencontres avec cette fille, tout simplement parce que j’ai, depuis l’âge de 17 ans, l’âme d’un grand-père adolescent. Vivement le film “Tu veux jouer ?” sur grand écran ! Vivement LE RETOUR DES GUINGUETTES et des classiques voulus par Louis Vola, un sacré accordéoniste qui m’a donné de vraies réponses, en terme de méthode : un do, un mi, un sol, et un ré, comme cerise sur le gâteau, pour écrire en images et musique parlée et chantée LA POESIA CANTATA à partagée chaque jour ici www.quitusais.it 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *