C’est avec des guitares : un programme culturel

Voix de Vincent Tondo : on fait un vidéo clip comme ça. Voix de Dora Giannetti : guarda che bello ! Sans nul doute, les marchands de doute seront étonnés de l’émerveillement de celle qui a mené l’ensemble des interviews de Milano ride et canta, et que nous entendons dire : guarda che bello ! Si on traduisait cette courte phrase se terminant par un point d’exclamation, ça nous donnerait certainement l’idée de voir la chance que nous sommes en capacité de nous donner en considérant ce que nous trouvons beau, comme fondamental. Cette vidéo, nous les réalisateurs, nous la trouvons intéressante, parce que nous voyons à travers elle un écho de IL SUD, adaptation italienne de LE SUD de Nino Ferrer, adaptation réalisée par lui-même, puisque l’italien est la langue paternelle de Nino Ferrer. « Je joue Lennon, Nino Ferrer » chante Vincent Tondo, au début de sa chanson ayant pour titre « A Tutu a papa », chanson ayant donné son titre au film d’enfant qui a été projeté à la Villa Nobel en collaboration avec Claude Louis Piachaud, association régie par la Loi du 1er juillet 1901 et la Provincia d’Imperia en janvier 2006, un film dédié à l’adoption à distance des enfants brésiliens, adoption se déroulant sans connaître l’enfant. Jouer Lennon, Nino Ferrer, c’est protéger celles et ceux qui en besoin en encourageant les rires, les sourires, les berceuses, les rigolades qui font nous mettent en capacité d’avoir de l’humour qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, qui fasse chaud ou froid…que le ciel soit gris ou bleu, que ce soit le jour ou la nuit… Il y a de la magie dans cette chanson écrite, composée et joué à la guitare par Vincent Tondo, lui-même, un Vincent Tondo qui depuis l’âge de 19 ans, grave sa voix en s’accompagnant à la guitare, répondant à des questions qu’il se pose ou qu’on lui pose, en chanson. « Je propose de poser une question et que Vincent Tondo nous fasse une chanson » a dit Guillaume Malaurie, journaliste à Historia, pour introduire la table ronde « Le retour de l’italianité », table ronde qui a eu lieu à l’automne 2018 et durant laquelle Vincent Tondo invite son public au Centre Culturel italo-français de Grenoble où il a accueilli des éducateurs spécialisés, des musiciens, des cinéastes, Brigitte, une professeure d’anglais et son mari Per, que l’on voit ici s’exprimer en anglais https://www.youtube.com/watch?v=V9nxcmok5RQ . Nous espérons vous donner l’envie d’aller plus loin dans la lecture de cette note, d’écouter « C’est avec des guitares » , de la faire écouter …. ET…évènement du jour, s’offrir la carte postale éditée par la maison d’édition dont les références suivent Cliquer sur le lien et écrivez à Claude Louis Piachaud, association régie par la Loi de 1901, pour en savoir plus, parce qu’en effet, la carte postale, permet d’entendre la lecture d’un livre inédit permettant de découvrir comment est née I feel the same fifty years after the last Beatles concert que Nock Italia Radio diffuse, une chanson créée par Vincent Tondo et ses enfants : Romain-Dominique et Antoine-Guillaume avec la participation active de celle qui a écrit le texte de la chanson : la poétesse Laura Vaaja https://www.afnil.org/afnil_editeurs/7126567/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *