Tribute to Clara & Albino Bianchi

C’est officiel : le 21 juin prochain le chanteur italo-français Vincent Tondo, rendra hommage à Clara & Albino Bianchi, avec ce message : la vérité que je préfère est celle de Clara, une vérité que l’on retrouve dans le vin préféré des artistes les plus honnêtes. Un concert est prévu à Grenoble, à l’occasion de la fête de la musique, dans le but de mettre sous la plus belle des lumières la maison nommée “IL VINO DEL DOTTORE”. Dans la maison en question, une maison construite en 1852, ont habité des compositeurs de musique, tels que Laurent Sellier, reconnu pour avoir rendu hommage à Luc Ferrari. Au menu des pâtes all’arrabbiata, à la manière de Clara, un plat incontournable chez les artistes amoureux des douces et belles soirées qui ressemblent à la magie du 25 juillet 2015, à la Pizzuta del Principe, à savoir une soirée d’anniversaire qui a vu Albino Bianchi Bartolo et Demetrio Dedè Iannone réunis autour d’une grand-mère dansant sur “Roma non fare la stupida…” Sacrée Roma, tu nous surprendras toujours, et de plus en plus, puisque l’on s’y attend le moins, les docteurs en médecine tels que Marcello Bartolo se mettent à guitare pour accompagner un “Twist & Shout” qui ne sera jamais oublier au pays de la Michelle des Beatles, deux L..deux Ailes…avec une majuscule pour que l’Amour soit enfin considéré comme le moteur d’une vie idéale… Réservez votre place, en écrivant à la radio partenaire de l’événement : NOCK ITALIA RADIO www.nockitaliaradio.audio Vannick Le Poulain sera à l’honneur d’une journée organisée à l’initiative de disquaires proposant des voix vivantes….pour que la mémoire du présent soit la priorité par excellence. Faites de la musique sans vous poser de question, messieurs, et vous vous reconnaîtrez dans l’histoire d’Elisabeth & Robert Browning, de Florence, où il y a une plaque rappelant l’âme d’Elisabetta Browning… Toutes les femmes sont des enfants d’Italie, tous les hommes sont des gamins de Paris, qui, comme Robert Browning vont à Venise, la ville des plus beaux canaux, la ville de la french folk song “A ma taille” …Les étudiants de Sciences Po. l’ont jouée au moins une fois, à côté de l’olivier planté en mémoire de Yitzhak Rabin et en compagnie de ma pomme, s’il vous plaît (ma pomme : Vincent Dominique Tondo) …”et c’est pas tout…et c’est pas tout”… La télévision du Service Public en sait quelque chose, il me semble, si l’on se fonde sur les informations transmises par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) … Il y a des moments de grâce qui évoluent en journées de grâce, pour que le Printemps rencontre enfin la Primavera, pour que la Mer danse avec il Mare, sur cette valse : UN BAL, un classique d’entre les classiques dont il est fait mention place Victor Hugo, à Grenoble, au dos de la statue du fameux Hector, Fils de médecin et casseur de guitares notoire …avant Jimmy Hendrix… allez savoir pourquoi… :) (A SUIVRE COMME SOUVENIR PROMIS… comme disque à l’image du TONDO de INGRES et de LA BAIGNEUSE du peintre B……………..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>