Ma ronde italienne dédiée à Albino

Clara

A l’occasion de l’anniversaire de Albino Bianchi Bartolo, j’ai achevé en compagnie de mon fils Antoine-Guillaume Tondo, un film court en durée, afin d’encourager Promesse et Souvenir, promesse de se souvenir jusqu’au bout, quoiqu’il advienne, du rôle d’animateur que s’est choisi Albino, lorsque je l’ai vu en compagnie de ses cousins, créer avec beaucoup de naturel, une harmonie aussi simple que parfaite, à la vitesse d’une lumière faisant penser à la sagesse qui lui a été inculquée par une maman  vue en train de chanter, à côté de moi, en tapant des mains, un message, comme un constat : nous vivons tous dans un sous-marin jaune…jaune, couleur or comme l’éclatant papa Marcello, s’amusant vraiment, en dansant au son d’une “Superstition” particulière. Dans cette belle histoire sans fin, il y a, chez Albino, la bonne volonté de prendre le chemin le plus court, pour atteindre l’objectif de faisabilité, une faisabilité qui a fait ses preuves, puisque notre homme du jour, alias Albino, est d’accord pour que l’on fasse un film ensemble, un film dont les premières prises, prouvent que désormais, les générations, toutes les générations sont prêtes à travailler ensemble, parce qu’en capacité de faire la différence, entre consigne et indication, entre mensonge et vérité, puisque la vérité est inséparable de la bonté, de la beauté. En conclusion : moteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>