Italo fait briller ONE & 3

Italo c’est Italo Balzano, un des frères dont vous devez connaître l’existence, si vous aimez les classiques du cinéma français, et en particulier LE GRAND CHEF, un film sorti en 1959, année de la naissance du créateur d’Imagine, autrement dit la berceuse du siècle, produite en premier par Yoko Ono & Phil Spector à l’initiative de celui qui a joué son propre rôle dans l’histoire de Johnny & The Moondogs. Un peu d’anglais, s’il vous plait, à la manière de la création réalisée en compagnie de Demetrio Dedè Iannone, de sa maman Nicoletta Bianchi, l’été dernier, dans la chaleur des sons provenant de traductions littérales de noms de famille (en italien : cognomi). En effet, c’est important, de le souligner, ne serait-ce qu’entre parenthèses, comme ici, pour faire dans le vrai, le fondamental, comme l’est la nostalgie, d’après ce qu’en pense le grand André R. (André Ruffiot), preuves multiples à l’appui. Moon : c’est la Lune, Dogs : les Chiens. Aussi, à l’occasion, de l’anniversaire de Italo Balzano, j’ai pris une guitare italienne et mes doigts ont joué par magie, une ritournelle basée sur une présentation à la française du mot : tredici (traduction exacte : 13), treize comme le jour où la première fois, notre cinéaste par vocation, a croisé le regard de Pierluigi, autrement dit le papa, mot français et s’écrivant avec un accent dès son adoption par la langue italienne. L’accent, c’est important, très important pour une question de sens aussi, puisque papa sans accent, en italien signifie : pape…:) Le film créé par Italo en solo, a été tourné en collaboration avec son frère Francesco, un film rappelant l’harmonie très spéciale, au sens positif du terme, existant entre un “gamin de Marseille” (Italo Balzano) et son inséparable partenaire, authentique enfant de Pitagora et acteur de la vie sociale : Francesco Balzano, son frère. Le fruit de cette collaboration sera diffusé sous forme de récit, à l’occasion de la fête de la musique 2016, sur les ondes de Nock Italia Radio, en français, bien sûr, comme le veut la règle du jeu imposée par Bianchi Bianchi, l’heureuse Mamma Musica de cette histoire merveilleuse, qui sans nul doute verra l’entrée en scène flamboyante d’un Albino Bianchi Bartolo à bicyclette, citant les paroles de “A bicyclette” comme elles ont été jouées par le guitariste vedette de l’album de Vincent DOMINIQUE Tondo Ë Fils et de l’Olympia d’un Montand ne sachant pas, apparemment, qu’il donnait le meilleur de lui-même. C’est une histoire d’Ame en direction d’un Coeur, c’est une histoire de prouesse de joueur, entre la guitare historique de ma chanson “IL GIROTONDO DI TONDO” (ref. rencontre avec la Presse écrite et télévisuelle locale à Crotone Piazza della Resistenza le 29 avril 2005) et celle d’un docteur en médecine et en poésie qui m’étonnera toujours : Marcello Bartolo, pour ses idées, en terme de priorité, au nom de tous les ITALO, qui comme Italo Balzano, comme moi, ici, s’offrent “le luxe” de donner le meilleur d’eux-mêmes, en pensant que l’on choisit ses parents, parce que la terre est faite de ciel, comme le prouve une fameuse exposition de photographies à Grenoble et dont parle Italo Balzano en compagnie de Antoine-Guillaume Tondo, alias Antoine le consultant technique de L’histoire chantée par Vannick Le Poulain et Vincent Tondo, autrement dit une histoire faite de réponses, aussi vraies que belles, et à transmettre pour faire résonner les notes et les sons, rappelant bien sûr le message essentiel affiché en Toscane sur la façade de la maison de l’enfant d’Italie d’adoption : Elisabeth Browning…devenue Elisabetta… Robert Browning lira toutes les incontournables indications destinées à comprendre la couleur du vin de la fameuse vérité (le vin de la Pizzuta del Principe) de l’humanité toute entière, chantée sous le soleil donnant sa couleur à lui, au sous-marin qui nous protège, au nom de l’amour le plus pur. J’irai le chanter avec Dorina et toutes les bambinas blondes et bleues de l’univers (traversé en premier par John Lennon, suivi par le chef de choeur Ringo, montrant l’exemple avec Sir Paul, George et son index rouge), se révèleront comme “Una Bambina bionda e blu” “A ma taille”, prolongeant à l’infini la berceuse Imagine, comme prière légitime, à bord du noble Yellow Submarine, à Grenoble le 21 juin prochain, en terme de rêve à renouveler dans LE SUD, pour que Crotone soit officiellement reconnue comme la Ville Lumière de Fratelli (Frères) spécialistes en hymnes. Allez Enfants d’Italie !!!
signé : le chanteur de “A ma taille” créée à Menton avec les Etudiants de Sciences Politiques (ref. photo Sara Kadaoui)
P.S A vous de chercher à traduire l’expression : FARE TREDICI. Merci Italo Balzano pour les Papillons qui n’ont plus peur d’être vus lorsqu’ils osent se poser sur leur Fleur pour y rester pour la vie (mot français, mot italien à la fois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>