Des enfants d’Italie tellement vraies

Je me bats pour que l’ensemble des personnes qui se retrouvent piazza della Resistenza à Crotone voient ce tableau affiché en grand et pour très longtemps. Cette place est historique parce qu’elle a vu Anna Floccari prouver qu’une Femme comprend le petit enfant qui survit en chaque homme, jusqu’au bout. L’enfant en question, dans cette histoire, ne mourra jamais; il s(appelle San Lorè. L’ambition justifiée de Crotone est lisible sur la place en question où la plus belle télévision RTI et le plus vrai journal – Il Crotonese -, se sont retrouvés pour entendre l’histoire de « L’italo-francese Vincent innamorato di Gianna ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *