Tant mieux pour Le sud de Nino Ferrer

5,000.00

Category: .

Product Description

Vincent Tondo & Dora Giannetti, proposent d’interpréter des chansons en français, en anglais, en italien, en langues régionales, dans le but de défendre Le sud, comme étant la vie idéale selon le point de vue de Nino Ferrer et de son public francophone. En effet, Vincent Tondo, depuis 1985, est sur les pas de cette mélodie, née en Angleterre sous le titre de South. En effet, Vincent Tondo, comme Nino Ferrer est allé en Angleterre, le 15 mai 1985, pour répondre positivement à une invitation de la BBC, et en particulier de la part de John Hadley, journaliste franco-britannique que l’on a vu dans The Voice 2019, un an après l’exposition Nino Ferrer, organisée de main de maître par la famille de Nino Ferrer à Ground Control. L’idée de Vincent Tondo est de promouvoir le souvenir de la table ronde « Le retour de l’italianité » telle qu’elle s’est réellement déroulée, (et non pas telle qu’elle a été annoncée, à savoir avec la participation de l’éditeur italien de Nino Ferrer). En effet, la proposition du journaliste Guillaume Malaurie a été de poser des questions et que Vincent Tondo « ci fa una canzone » en terme de réponses. Les trois questions posées à Vincent Tondo, lui ont inspiré d’interpréter notamment « Con le mie lacrime », chanson créée en italien par The Rolling Stones et « A dac si é » chanson originale d’un Vincent Tondo, se présentant en famille, sous le nom de Tondo & Co, à la Sorbonne au printemps 2004, pour promouvoir ce qui deviendra, dix ans après L’EXPERIENCE POP UP : une promenade dans Grenoble qui a pour point de départ le Centre Cuturel italo-français où il y a « La casa il vino del dottore » et cette guitare sur laquelle il est écrit : « Ce soir on chante Nino Ferrer… » Nombreuses sont les personnes venues au Centre Cuturel, maison de l’enfance de Dominique Tondo (1930/2011), fils de Vincent Tondo (1902/1993) et de Luisa Cavallo « Alice » (1906/1939). Dans le cadre du concours organisé par France Inter dans le cadre de l’anniversaire des 100 ans de Charles Trénet on a pu voir cette maison – lien vers le film « Boum » – avec pour support la bande-son d’un film que l’on tourne pour parler de la singularité de sa chanson simplement intitulée : Single, se souvient d’avoir signé un contrat avec Miguel Cordoba associé au spectacle de Nino Ferrer dont on a pu voir le nom sur une affiche exposée à Ground Control. En 2018 , à Ground Control, les visiteurs de l’exposition Nino Ferrer, découvrent ou redécouvrent la pochette de South, chanson qui réalisée en Angleterre, et portée par la mélodie qui deviendra Le sud, puis Il sud, que Vincent Tondo interprète comme il l’a interprétée avec Guillaume Malaurie, Patrice Gaspari et Fabrice Masera lors de la table ronde « Le retour de l’italianité », avec une guitare en la, sans chanter la fin entendue de la bouche de Nino Ferrer et commençant par : un giorno o l’altro arriverà la guerra, un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre (en français). Chez Tondo and Co, on pense à une paix possible entre fratellis et enfants de la patrie. La présence de Tondo and Co à Molfetta, Ville de la Paix, sur scène le 24 juillet 2004, encourage une réflexion autour de ces thèmes : la jeunesse, la lutte contre les discriminations, l’égalité femmes/hommes. L’idée est de découvrir la source d’inspiration qui a permis à Nino Ferrer, de réaliser en un temps record, des oeuvres musicales répondant à des attentes réelles, à l’envie de montrer qu’on apprend beaucoup en s’amusant, en composant avec l’autre genre. Se souvenir de Nino Ferrer, c’est évoquer « une époque bénie » – parole d’Arthur H, fils de Jacsques Higelin – de plus en plus d’actualité, époque revenant en force avec pour fond musical des mélodies qui sont autant d’étoiles filantes, et que Vincent Tondo voudrait régulièrement créer en vrai, avec son accent italien quand il chante anglais, avec son accent français quand il chante en italien, avec son accent de Gênes et l’accent des villages regardant des lacs, tels que le lac de Côme, en compagnie de sa complice de toujours Dora Giannetti, alias Noémie, alias « Una bambina bionda e blu » – personnages inventés par le maestro Nino, maestro à l’origine de cinéma que nous imaginons tous en bons petits-enfants parce que nous proposons des questions en particulier, questions incluant parfois, de façon évidente : la réponse. Titre des plages comportant des textes parlés et/ou chantés, destinés à être rassemblés pour constituer un album :

  • Tant mieux pour Le sud de Nino Ferrer
  • Mi piacerebbe tanto raccontare per far ridere
  • L’arbre Noir
  • La Maison Tontaine et Tonton
  • Chita chita
  • It’s a song for today all my life
  • La désabusion
  • New York 1985
  • Una preghiera solo per te
  • Il y a foule
  • A dac si é (Il en est ainsi)
  • C’est avec des guitares
  • La chanson de Nino Ferrer (instrumentale)
  • A tutu a papà
  • Le look plouc
  • Marcel et Roger
  • I feel the same 50 years after the last Beatles concert
  • Mariangelina
  • Noémie
  • Antoine (je me baladais à la Martinique)
  • La danse de la pluie
  • Piano jazzy
  • Le bonheur
  • Tout Le Bonheur Tout Court c’est ce que je vous souhaite avec mes enfants Romain-Dominique et Antoine-Guillaume

 

Détails quant aux paroles de certaines chansons (format PDF) > 

 

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Tant mieux pour Le sud de Nino Ferrer”